Vendredi 28 juillet - Récits de voyage

-   10H         Jappoo, AVEM-Sénégal et TERANGA - Echanges solidaires entre Sénégal et Larzac

-   11H15     Guy Guenroc "La marche des arbres"

-   14H         Jean-Pierre SAILLENS      "De Buenos-Aires à Valparaiso en tandem avec des déficients visuels".

-   15H30     Jean-Marc PINEAU     "Mon voyage à Tombouctou sur les traces de René Caillié"

-   17H         Morgane LEFÈVRE    "Au rythme de nos âmes, au pas de nos ânes"

10h JAPPOO, AVEM-Sénégal et TERANGA - Echanges solidaires entre Sénégal et Larzac

Trois associations humanitaires locales du Millavois-Larzac, nous emmènent au Sénégal, chacune à sa façon, mais toujours pour la solidarité Nord/Sud 

[Diaporama 45 minutes]

Leur site internet

11H15 Guy GUENROC "La marche pour les arbres". 

 Guy Guenroc a vécu récemment trois expériences fortes : une marche de près de 2000 km vers Compostelle, un volontariat, au Guatemala, au sein de l’ONG « Chico Mendes Reforestation Cantel » et un voyage solidaire en Moldavie. Cette « marche pour les arbres » s’inscrit dans une continuité après ces trois expériences. En effet, elle lie une longue pérégrination à une action de sensibilisation au respect des arbres, ici et ailleurs dans le monde, et des interventions-échanges avec des publics divers.

Elle a été réalisée au printemps 2016, soit 1723 kms en 62 jours, sur un itinéraire singulier puisqu’elle l’a conduit d’Arbent dans l’Ain à Sarzeau dans le Morbihan en passant par la Suisse, le sud Ardèche, la Lozère, la Creuse et Saint Malo !!!

La démarche de Guy est large car il veut aborder tous les aspects de notre relation aux arbres. Il veut à la fois apprendre et parler de l’importance qu’ils ont pour nous tous à divers titres car ils produisent, protègent, accueillent et respirent avec nous.

Son diaporama relate cette expérience et ouvre le débat sur les thèmes de la reforestation, de l’arbre, de la marche militante…

Guy nous présente également une exposition de ses meilleures photos intitulée « Nos amis les arbres »


[Diaporama 45 minutes]
Son site internet

14H  Jean-Pierre SAILLENS ​"De Buenos-Aires à Valparaiso en tandem avec des déficients visuels" 

« Vous êtes fous de partir si loin avec des déficients visuels ! ». 

Telle était la réponse quand nous présentions notre projet. Pourtant nous avons réussi. Le handicap n’est pas un frein pour réaliser une belle aventure : rouler de l’océan Atlantique jusqu’au Pacifique, de Buenos Aires à Valparaiso, à savoir 1700 km.
La première partie du voyage dans la Pampa sous une forte chaleur nous a réservé des rencontres inoubliables. Puis le relief a commencé à s’animer et, après Mendoza, il a fallu traverser ce mur blanc gigantesque qui grandissait au fur et à mesure que nous nous en approchions : la Cordillère des Andes. Journées inoubliables. Un premier col à 3000 m avec la pluie toute la journée sur une piste détrempée.
Une étape à Uspallata, au cœur des montagnes. Puis nous continuons à monter jusqu’à 4000 m pour franchir le col de la Crumbe. Nous sommes au Chili et là, c’est le plongeon.
Ça descend fort dans un paysage désertique. À la vue de l’océan Pacifique nos yeux s’emplissent de larmes de bonheur. Valparaiso, fin du voyage, ville mythique accrochée à ses « cerros », très colorée, magnifique. Je vais vous faire vivre cette belle aventure humaine, en selle. C’est parti.


[Diaporama 60 minutes]

15H30 Jean-Marc PINEAU ​"Mon voyage à Tombouctou sur les traces de René Caillié"

Jean-Marc Pineau aime les marches au long cours que ce soit vers Tombouctou ou dans son univers du Massif Central. Ainsi, en 2014, il relie les mairies des  162 communes du Parc régional Livradois-Forez. Ce conteur aime cheminer mais aussi rencontrer. Dans chacune de ses marches il impulse des rencontres, anime des veillées. Son périple du Livradois-Forez a ainsi été partagé par près de 2000 personnes, marcheurs l’accompagnant ou participant aux veillées.

Son périple de la Guinée vers Tombouctou, à pied et en pirogue, sur les traces de René Caillié, l'a vu échanger avec les enfants dans une cinquantaine d'écoles en Afrique. Et chaque soir, sa journée se terminait par des palabres avec la population locale. À son retour en France, ce sont plus de cent écoles qui l’ont accueilli. Ce voyage a été récompensé par le Grand Prix des explorations et des voyages de découverte attribué par la Société de Géographie.

Trois livres retracent ses périples : Mon voyage à Tombouctou, Mon voyage au Maroc et Mon voyage en Livradois-Forez.

[Diporama 60 minutes]

 ​​  ​Son site internet

17H  Morgane LEFÈVRE    "Au rythme de nos âmes, au pas de nos ânes"

Durant cinq années, ils ont marché, depuis la France jusqu'à la frontière chinoise, puis afghane, au rythme lent du pas de leur âne, de leur mulet, et de leurs trois chiens, dans l'idée de rejoindre l'Inde pour s'y installer définitivement. Le retour n'était pas prévu, mais la vie est faite de nombreuses surprises offrant toutes une occasion d'apprendre. 
Cette expérience particulière leur a permis, tout en lenteur et les yeux grands ouverts, de glaner de nombreuses observations et découvertes qui ont alimenté leur réflexion et dont ils veulent faire part. Redécouvrir nos potentiels, nos instincts oubliés, se réapproprier sa vision du monde et de la vie en général, voilà les messages que ces voyageurs souhaitent partager dans une société où jeunes et moins jeunes trouvent parfois difficilement leur place.           
Durant leur présentation ils développent huit thèmes qu'ils ont choisis et travaillés dans l'idée de transmettre à l'autre une manière différente de percevoir son environnement et son monde intérieur :

- Pourquoi et comment partir en Asie sans désir de retour

- Une lente et prometteuse reconnexion avec le vivant dans son entièreté

- Vivre à deux: se découvrir à travers les différences de l'autre

- Choisir de se confronter à ses peurs, une fenêtre vers la liberté

- Se réapproprier ses connaissances en découvrant le monde extérieur

- L'Histoire au service de nos racines

- Tout ce chemin... juste pour un rêve?

- Tout est possible

Les deux voyageurs à l'origine de cette présentation sont David Verchot, dessinateur, peintre et tatoueur autodidacte dont le cursus a toujours été entrecoupé et enrichi de nombreux voyages, et Morgane Lefèvre, photographe-auteur ayant débuté son parcour par une école de photographie en Belgique avant de partir à la rencontre des curiosités du monde, cherchant à les retranscrire par l'image ou les mots.

[Diporama 60 minutes]

Son site internet